La doctrine sociale de l'Église au quotidien

La lettre des Z'amis de Zachée

11e édition – Mai 2018 – spécial Forum Zachée

Les Z'actus

Il est urgent de prendre le temps!

650 participants étaient présents au Forum Zachée, près de 300 nous ont suivi via le Forum Online, une vingtaine d’intervenants de tous horizons sont venus nous partager leur expérience… Un rassemblement aux âges et profils variés venus des 4 coins de la France, de Belgique, de Suisse et du Royaume-Uni.

La fraternité était au rendez-vous grâce aux temps conviviaux proposés, aux groupes de partage et aux services réalisés à la mesure de chacun avec disponibilité et charité.

Nous avons pu plonger dans le thème par nos cinq sens dès le début du Forum grâce à la dimension artistique particulièrement marquée cette année (concert baroque, exposition de tableaux, live painting participatif…), la méthode Vittoz, la louange…

Nous avons aussi pu ouvrir notre intelligence à la réalité du monde (transhumanisme, travail, consommation…) tout en cherchant comment vivre le temps actuel dans une perspective chrétienne, grâce aux enseignements, ateliers et témoignages.

Enfin, les temps spirituels (messes, adoration, confessions, groupes de miséricorde…) nous ont permis de nous recentrer sur l’Essentiel, et remettre nos vies à notre Créateur, dans la cité du Cœur de Jésus, lui qui ne se lasse pas de nous pardonner et de nous relancer sur le chemin de la joie véritable !

Retrouvez sur notre chaîne YouTube tous les replays du Forum, et sur notre site les photos, des prières sur le temps, les ouvrages des auteurs présents…

Vous pouvez noter d’ores et déjà les dates du prochain Forum Zachée qui se déroulera du 30 mai au 2 juin 2019 (Pont de l’Ascension).

En attendant, nous vous donnons RDV cet été aux sessions de Paray-le-Monial (sessions de 4 ou 5 jours). La mission Zachée sera présente tout l’été sur le stand et nous proposons des carrefours d’introduction au Parcours Zachée… Un bon moyen pour se rencontrer et nous faire connaître autour de vous !

Les Z'actus

Retour en images sur le forum!

Découvrez ou revivez en quelques minutes les principaux temps forts et témoignages du Forum avec l’aftermovie !

Les Z'actus

Lire

S'exercer

Prier

La nature est pleine de mots d’amour, mais comment pourrons‑nous les écouter au milieu du bruit constant, de la distraction permanente et anxieuse, ou du culte de l’apparence ? Beaucoup de personnes font l’expérience d’un profond déséquilibre qui les pousse à faire les choses à toute vitesse pour se sentir occupées, dans une hâte constante qui, à son tour, les amène à renverser tout ce qu’il y a autour d’eux. Cela a un impact sur la manière dont on traite l’environnement. Une écologie intégrale implique de consacrer un peu de temps à retrouver l’harmonie sereine avec la création, à réfléchir sur notre style de vie et sur nos idéaux, à contempler le Créateur, qui vit parmi nous et dans ce qui nous entoure, dont la présence « ne doit pas être fabriquée, mais découverte, dévoilée».

Extrait de l’encyclique Laudato Si’, Pape François (2015)

EN DÉBUT DE JOURNÉE (10 minutes). – Aujourd’hui, je vais prendre conscience
que la contemplation du monde ne se fait pas uniquement devant un beau
paysage, mais qu’à tout moment de la journée, je dois pouvoir m’émerveiller
de ce don gratuit qu’est la Création. Je vais aussi prendre conscience que si je
ne prends pas la peine de contempler régulièrement la Nature, je ne peux pas la
respecter, et donc je ne peux pas être un acteur de la Création.

Exercice du jour. – À trois reprises aujourd’hui, je vais remercier le Seigneur
pour la beauté du monde qu’il m’a donné d’habiter et dans lequel je suis
invité à agir. Ce soir, je ferai mémoire de ces trois moments.
Je prie pour les artistes, les peintres, les musiciens, les poètes qui, dans tous les
temps, ont chanté la gloire de la Création, avec des mots religieux ou profanes.

EXAMEN DU SOIR (15 minutes). – En notant les trois « merci » que j’ai fait monter
vers Dieu dans la journée, je réfléchis au temps réel que je prends pour contempler
la Création. Est-ce accidentel, épisodique ou bien prends-je résolument un temps
régulier pour louer Dieu pour Sa Création ? En quoi suis-je alors pleinement acteur
de la Création ?

Extrait du livre Parcours Zachée, Ed. Emmanuel (2016): exercice 8, chap. 1., p 62

01 Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence,

02 tu as pour manteau la lumière ! Comme une tenture, tu déploies les cieux,

03 tu élèves dans leurs eaux tes demeures ; des nuées, tu te fais un char, tu t’avances sur les ailes du vent ;

04 tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs, les flammes des éclairs.

05 Tu as donné son assise à la terre : qu’elle reste inébranlable au cours des temps.

06 Tu l’as vêtue de l’abîme des mers : les eaux couvraient même les montagnes ;

07 à ta menace, elles prennent la fuite, effrayées par le tonnerre de ta voix.

08 Elles passent les montagnes, se ruent dans les vallées vers le lieu que tu leur as préparé.

09 Tu leur imposes la limite à ne pas franchir : qu’elles ne reviennent jamais couvrir la terre.

10 Dans les ravins tu fais jaillir des sources et l’eau chemine aux creux des montagnes ;

11 elle abreuve les bêtes des champs : l’âne sauvage y calme sa soif ;

12 les oiseaux séjournent près d’elle : dans le feuillage on entend leurs cris.

13 De tes demeures tu abreuves les montagnes, et la terre se rassasie du fruit de tes oeuvres ;

14 tu fais pousser les prairies pour les troupeaux, et les champs pour l’homme qui travaille. De la terre il tire son pain :

15 le vin qui réjouit le coeur de l’homme, l’huile qui adoucit son visage, et le pain qui fortifie le coeur de l’homme.

16 Les arbres du Seigneur se rassasient, les cèdres qu’il a plantés au Liban ;

17 c’est là que vient nicher le passereau, et la cigogne a sa maison dans les cyprès ;

18 aux chamois, les hautes montagnes, aux marmottes, l’abri des rochers.

19 Tu fis la lune qui marque les temps et le soleil qui connaît l’heure de son coucher.

20 Tu fais descendre les ténèbres, la nuit vient : les animaux dans la forêt s’éveillent ;

21 le lionceau rugit vers sa proie, il réclame à Dieu sa nourriture.

22 Quand paraît le soleil, ils se retirent : chacun gagne son repaire.

23 L’homme sort pour son ouvrage, pour son travail, jusqu’au soir.

24 Quelle profusion dans tes oeuvres, Seigneur ! + Tout cela, ta sagesse l’a fait ; * la terre s’emplit de tes biens.

25 Voici l’immensité de la mer, son grouillement innombrable d’animaux grands et petits,

26 ses bateaux qui voyagent, et Léviathan que tu fis pour qu’il serve à tes jeux.

27 Tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu.

28 Tu donnes : eux, ils ramassent ; tu ouvres la main : ils sont comblés.

29 Tu caches ton visage : ils s’épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.

30 Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.

31 Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !

32 Il regarde la terre : elle tremble ; il touche les montagnes : elles brûlent.

33 Je veux chanter au Seigneur tant que je vis ; je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure.

34 Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.

35 Que les pécheurs disparaissent de la terre ! Que les impies n’existent plus ! Bénis le Seigneur, ô mon âme !

© Communauté de l'Emmanuel
Tous droits réservés pour tous pays | Photos G. Lecuyer | un site 123dev.net